Huguette Robissout est décédée

Huguette Robissout, première adjointe à la maire de Cénac-et-Saint-Julien vient de nous quitter.
L’équipe municipale et son entourage sont sous le choc, bouleversés par cette disparition si soudaine.

Ses amis et des élus locaux sont venus nombreux pour se recueillir samedi 12 juin après-midi. L’église était bien trop petite pour accueillir l’immense assemblée présente pour l’accompagner une dernière fois.

Des hommages émus lui ont été rendus par la maire du village, par son frère et par ses anciennes collègues de travail.

Elle était née à Cénac et Saint Julien où elle a passé toute sa vie. Elle y a toute sa famille. Ses parents dont elle s’occupait chaque jour, son frère Jean-Roland, Thierry son mari depuis plus de quarante ans et ses deux filles Émilie et Célia.

Elle a exercé à l’hôpital de Sarlat son métier d’infirmière et s’est spécialisée en addictologie, fonction qu’elle a exercée avec passion jusqu’à la retraite. Investie dans le milieu social, elle était administratrice bénévole de l’association d’insertion « Itinérance ».

Élue au conseil municipal de Cénac et Saint Julien en 2014, c’est lors des élections de  2020 qu’elle a pris les fonctions de première adjointe. Une mission qu’elle occupait, avec dévouement et une grande motivation.

Élue communautaire elle faisait partie du Centre Intercommunal d’Aide Sociale, et du conseil de surveillance de l’hôpital de Domme.

Femme de convictions, elle œuvrait pleinement dans le cadre de ses délégations, toujours dans un esprit d’équipe pour le bien de la commune et de ses habitants. Elle avait pris en main les dossiers du Sictom, des écoles, elle participait également à l’élaboration de nouveaux projets et était toujours présente dans l’organisation des événements.

Les personnes qui ont côtoyé Huguette, ses amis, garderont l’image d’une femme généreuse, toujours disponible et sincère, qui aimait la vie et les gens.

Elle manquera terriblement dans la commune mais son souvenir restera dans le cœur de chacun.